Un projet santé pour Brest

Un projet santé pour Brest

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, « la santé est un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ». Cette définition implique la satisfaction de tous les besoins fondamentaux de la personne : sanitaires, affectifs, nutritionnels, sociaux ou culturels.

Il est ainsi évident que la question de la santé ne se pose pas seulement au seul niveau médical, mais relève aussi de l’environnement et d’un cadre de vie propice au bien-être, de l’alimentation, de la sécurité physique et psychique.

La santé publique est une compétence nationale mais les municipalités peuvent jouer un rôle essentiel, à travers un projet local de santé. Telle est l’ambition de la liste « Brest, imaginons demain » conduite par Pascal Olivard.

Lisibilité de l’offre et des besoins de soins

Pour permettre une meilleure lisibilité de l’offre de soins au niveau local, nous souhaitons :

  • Analyser l’offre d’accès aux soins au niveau local en partenariat avec l’ARS, la CPAM, les ordres médicaux et paramédicaux.
  • Recueillir les besoins en santé exprimés par les habitants au sein des conseils consultatifs de quartier.
  • Centraliser et réguler l’information et l’accueil des personnes âgées et/ou handicapées et de leurs aidants au sein d’un lieu unique : la maison de l’autonomie et des aidants qui accueillerait le CLIC et mènerait des actions concrètes de soutien aux aidants en épuisement physique et/ou psychologique.
  • Soutenir le tissu associatif local en lien avec les questions de santé, de la personne dépendante et/ou handicapée en mettant à disposition des aidants un lieu dédié au sein de la maison de l’autonomie.

Coordination des acteurs

Pour accroître l’efficacité du système de soin, nous souhaitons mieux coordonner les acteurs :

  • Créer une réelle coordination des soins ville/hôpital indispensable à une prise en charge globale du patient : médecins et infirmiers municipaux chargés de la coordination des soins pour un public fragilisé et démuni, notamment les personnes âgées isolées.
  • Engager un partenariat avec l’UBO afin d’informer et d’inciter les futurs médecins à s’installer sur Brest, ce qui passe par une plus grande lisibilité des disciplines médicales déficitaires ; des bourses d’étude accordées en contrepartie d’un engagement professionnel au niveau local ; une aide à l’installation dans les quartiers jugés prioritaires.

Accompagnement des professionnels et des patients

Pour améliorer la qualité de la prise en charge des patients, nous accompagnerons davantage les praticiens et les patients et souhaitons pour ce faire :

  • Renforcer les ressources financières et humains du CLIC afin d’assoir ses missions locales en y ajoutant une antenne dédiée au handicap. Travailler sur la communication du CLIC auprès des habitants et des professionnels de santé, premiers témoins des besoins en santé de la population.
  • Apporter une aide à la création de maisons de santé pluridisciplinaires (et non Centre de santé) dans les quartiers prioritaires en coconstruisant les projets (coordination des soins et prévention) avec les personnels médicaux et paramédicaux libéraux engagés.
  • Assurer la sécurité des Brestois.e.s et du personnel soignant aux urgences du CHRU en développant un lien étroit avec la police municipale.

Éducation et prévention

Les bons réflexes et les bonnes pratiques s’acquièrent aussi dans les établissements scolaires. C’est pourquoi nous souhaitons développer un parcours d’éducation en santé pour tous les jeunes brestois de la crèche au lycée, en lien avec le conseil départemental et régional, adapté aux exigences locales et à celles de l’ARS, et ce en partenariat avec les enseignants et les animateurs de la pause méridienne et du « plan mercredi » :

  • Parcours d’éducation sportive initiant les écoliers brestois à plusieurs activités sportives tout au long de leur scolarité
  • Éducation aux bonnes attitudes alimentaires
  • Sensibilisation et prévention aux règles d’hygiène et au bien vivre ensemble…
  • Sensibilisation et prévention relative aux addictions (alcool, cigarettes, drogues, écran…)

Le bien-être de tous

En plus des différentes mesures directement liées à l’offre de soin, à la prévention et au soutien des acteurs de la santé, nous considérons que l’amélioration du bien-être général de la population est un objectif de santé publique. C’est pourquoi nous nous engageons à :

  • Lutter contre la pollution sonore de zones prédéfinies.
  • Développer l’alimentation bio et locale dans toutes les cantines municipales.
  • Poursuivre l’engagement « Brest, ville amie des aînés » pour adapter l’espace public aux contraintes des personnes âgées (création de cheminements identifiés, augmentation du nombre de bancs et toilettes publics…)
  • Mettre en place un grand plan vélo pour limiter le trafic automobile, réduire les émissions de gaz à effet de serre et favoriser l’activité physique.
X