Brest, imaginons demain, la liste de Pascal Olivard, en réunion publique – Côté-Brest du 26/11/2019

Brest, imaginons demain, la liste de Pascal Olivard, en réunion publique – Côté-Brest du 26/11/2019

Pascal Olivard, avait annoncé sa candidature aux élections municipales à Brest jeudi 3 octobre 2019. Sa liste organise une deuxième réunion publique mardi 26 novembre.

Pascal Olivard avait annoncé sa candidature aux élections municipales à Brest jeudi 3 octobre 2019.
L’ancien président de l’Université de Bretagne occidentale (UBO), de 2007 à 2016, qui se dit centriste, avait lancé la campagne de sa liste Brest, imaginons demain, jeudi 7 novembre, en expliquant les motivations de sa candidature, «hors partis et mouvements politiques».

Notre équipe se veut au plus proche des Brestoises et des Brestois. Trois axes composeront notre programme : Brest, solidaire, qui en sera le fil rouge, Brest écologique et Brest rayonnante.

Des engagements

Pascal Olivard avait alors indiqué que «Brest, imaginons demain travaille depuis plusieurs mois à la construction d’un projet pour l’avenir des Brestoises et des Brestois. Plus de 200 entretiens ont été menés auprès d’acteurs de la société civile. Ces responsables associatifs, artisans, étudiants, commerçants, sportifs, entrepreneurs… engagés sur le territoire, attendent un projet de proximité, bienveillant et attentif. Ils veulent être écoutés, reconnus et soutenus pour que toutes et tous se sentent bien et s’épanouissent dans la ville.»

Avec son équipe, il a pris des engagements :

Les politiques menées seront claires et accessibles à toutes et tous, les objectifs à atteindre seront affichés et les projets mis en œuvre seront évalués. Les Brestoises et les Brestois seront ainsi mis à contribution et sollicités régulièrement par la municipalité sur les projets du mandat via, par exemple, des référendums d’initiative locale.

Lire aussi : Municipales 2020 : Bernadette Malgorn officialise sa candidature et entre en campagne à Brest

Brest, solidaire : quatre priorités

La liste Brest, imaginons demain, avait tenu une première réunion publique, mardi 12 novembre, au patronage laïque Sanquer. Sur le thème Brest, solidaire.

C’est le fil rouge de notre programme, avec quatre priorités  :

• Tout d’abord, pour une politique sociale revisitée et optimisée pour redonner leur place aux acteurs sociaux en organisant les premières assises du social et des solidarités à Brest. La politique sociale sera ainsi co-construite et les acteurs seront mis en synergie pour répondre au mieux aux besoins de la population.

• Pour une démocratie locale modernisée, nous proposons de redonner aux citoyens la confiance de la municipalité en réformant les conseils
consultatifs de quartier. Ils auront ainsi les moyens d’agir au travers de missions redéfinies en délégation du conseil municipal sur les quartiers et l’allocation d’un budget conséquent.

• L’animation sociale est ici un levier majeur pour redynamiser les quartiers et le centre-ville. En complément, un travail en profondeur sera engagé sur l’embellissement des quartiers et la végétalisation des rues.
Une ville est dynamique lorsque ses habitants s’y sentent bien, ainsi les déplacements doux et l’accessibilité seront au cœur du soutien et
de la redynamisation des services et des commerces de proximité.

• Enfin, pour le bien-être et la sécurité de toutes et tous, nous souhaitons travailler en profondeur sur le sentiment d’insécurité des Brestoises et des Brestois. Une police municipale de proximité, dépourvue d’armes létales, sera créée en complément de la police nationale. Pour être au plus proche de la population, elle sera localisée dans les mairies de quartier et utilisera des transports doux (transports en communs, vélo, marche à pied…). La vidéo-protection sera également mise à l’essai sur l’axe Jaurès-Siam et autour des écoles. Ce dispositif sera évalué au bout de deux ans et les Brestoises et les Brestois seront appelés à se prononcer sur son éventuelle évolution.

Une deuxième réunion publique

Une centaine de personnes avait pris part à cette première réunion. Pour approfondir les thèmes de ce premier axe, une deuxième réunion publique est organisée mardi 26 novembre, de 19h à 20h30, à l’espace Léo-Ferré, dans la maison de quartier de Bellevue.

Source : Côté Brest du 26/11/2019

 

X